FORMATION

Prononciation : for-ma-sion ; en vers, de quatre syllabes
Nature : s. f.

1Au sens actif. Action de former, d'organiser, d'instituer. La formation d'un régiment, d'un camp. Au sens passif. Action par laquelle une chose se forme ou est formée. La formation d'un abcès dans le poumon, dans le foie.
Ce qui a paru de lui dans les mémoires de cette académie sur la formation de la voix.... , FONTEN. , Dodart.
Le grand-père chien paraît avoir eu plus de part que la grand'mère louve à la formation de la tête du mâle et de la queue de la femelle de la première génération , BUFF. , Quadrup. t. XII, p. 263, dans POUGENS
Que les grandes et premières formations des êtres animés ne se soient faites dans les terres élevées du Nord , BUFF. , 5e Époq. nat. Oeuvres, t. XII, p. 257
2Terme de géologie. Mode de production d'une roche, d'une famille de roches ou d'une réunion de masses minérales ou de dépôts, de terrains. Ensemble de couches, de terrains qui paraissent avoir été formés à la même époque et par une semblable opération géogénique. Formation gypseuse, calcaire. On distingue des formations ignées ou plutoniennes, et des formations aqueuses ou neptuniennes.
Cette mine, située dans une si haute montagne, est sans doute de première formation comme la plupart des autres mines de cuivre de l'Afrique , BUFF. , Min. t. V, p. 145, dans POUGENS
Lorsque l'eau n'est chargée que des molécules de sable calcaire pur, son sédiment forme une concrétion calcaire tendre, ou bien une pierre semblable à toutes les autres pierres de seconde formation , BUFF. , ib. t. II, p. 80
3Disposition que prennent les différentes sections d'une troupe. La formation en bataille. 4Terme de grammaire. La manière de modifier un nom, un verbe, l'un dans la déclinaison, l'autre dans la conjugaison, en ajoutant certaines désinences. La formation des cas, du féminin, du pluriel, des temps des verbes. 5Terme d'algèbre. Formation des puissances, opération par laquelle on élève une grandeur donnée à une puissance. Formation d'une équation, la suite des opérations qui conduisent à cette équation. Terme de géométrie. Manière dont une ligne, une surface est engendrée. XIIe s.
Itels est la formation Del munde e la divisions, Que quatre parz i a, non plus , BENOÎT , I, V. 47
XIIIe s.
Les os et la formacion de tous membres , J. DE MEUNG , Végèce, I, 6
XVe s.
Mi sers [mes serfs] en moy font formacion [complot] Pour moy occir.... , EUST. DESCH. , Poésies mss. f° 52
Provenç. formatio ; espagn. formacion ; ital. formazione ; du lat. formationem, de formare, former. FORMATION. - HIST. Ajoutez : XVIe s.
Je ne m'amuse pas fort aux formaisons des derivatifs , MEIGRET , dans LIVET, la Gramm. franç. p. 72 (Formation, bien que très ancien, est la forme latine ; formaison est la forme française, atio devenant régulièrement aison ou oison.)