FORGEUR

Prononciation : for-jeur
Nature : s. m.

1Ouvrier qui forge certains objets. Forgeur d'épées, de ciseaux. Adj. Cylindres forgeurs, cylindres à cannelures circulaires pour forger le fer. 2Fig. Celui qui invente des faussetés. Forgeur de nouvelles, de calomnies. XVIe s.
Il fut tenu pour un forgeur de nouvelles , AMYOT , Nicias, 53
Et le surnommoit on Machaeropoeus, c'est à dire forgeur d'espées, pource qu'il avoit un grand atelier où il tenoit plusieurs esclaves ouvriers qui en forgeoient , AMYOT , Démosth. 6
Platon n'est qu'un poete descousu, Timon l'appelle, par injure, grand forgeur de miracles , MONT. , II, 280
Forger.