FONTENIER ou FONTAINIER

Prononciation : fon-te-nié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des fon-te-nié-z habiles
Nature : s. m.

1Celui qui est chargé de la surveillance ou du service des fontaines publiques.
Galilée déclare dans ses dialogues qu'il a appris des fontainiers d'Italie que les pompes n'élèvent l'eau que jusqu'à une certaine hauteur , PASC. , Pesant. de l'air, Conclusion.
2Celui qui fabrique ou qui vend des fontaines de grès, de cuivre, etc. pour l'usage domestique. Adj. Marchand fontainier. 3Celui qui va à la recherche des sources. XVe s.
L'autre Jehan du Foing estoit fontenier et plombeur , JEAN DE TROYES , Chron. 1477
XVIe s.
Avant que parler des fontaines de mon invention, je suis d'avis de te faire un petit discours de l'imprudence d'aucuns fontainiers modernes , PALISSY , 136
Fontaine.