FONTANELLE

Prononciation : fon-ta-nè-l'
Nature : s. f.

1Endroit où la suture coronale et la suture sagittale aboutissent, et qui, étant fort mou chez les enfants, ne commence à se durcir que vers leur seconde ou leur troisième année. 2Cautère, vésicatoire, séton en plein écoulement. XVIe s.
Par le vertex ou sommet, est entendu la fontenelle, ou bien ce qui est également au milieu de la suture sagittale , PARÉ , III, 1
La plaie sera entretenue à la maniere des fontanelles, avec des feuilles de lierre ou autres , O. DE SERRES , 899
Diminutif de fontaine : proprement petite fontaine, sens très usité dans l'ancienne langue ; un vésicatoire et même l'espace membraneux, au sommet de la tête ayant été comparés à une fontaine qui purifie.