folatrerie

Prononciation : fo-lâ-tre-rie
Nature : s. f.

Action, parole folâtre. Il fit mille folâtreries.
Les jeux finis, l'ikoussen [courtisane] s'enveloppa dans un voile, me força, avec la folâtrerie des amours, à lui donner la main , CHATEAUB. , Natch. VI
Souvent aussi les loups chassent pour leur propre compte ; trois d'entre eux amusent une vache par leurs folâtreries ; tandis que, naïvement attentive.... , CHATEAUB. , Amér. Chasse.
XVIe s.
Notre jeunesse gaillarde, lassée des folatreries du soir, eust volontiers demeuré bien haute heure au lit , YVER , p. 573
Folâtrerie suppose un adjectif folâtrier, dérivé de folâtrer.
On a dit folastrie : On trouve la felicité par la guayeté et la folastrie , MONT. , t. I, p. 415, dans LACURNE Folâtrie est la forme correcte de folâtre ; folâtrerie est un mot mal fait autorisé par l'usage.