FOISONNER

Prononciation : foi-zo-né
Nature : v. n.

1Avoir à foison. Cette province foisonne en blés.
Ne faut-il que délibérer, La cour en conseillers foisonne , LA FONT. , Fabl. II, 2
2Être à foison.
L'accroissement ou le décroissement de ces peuples, le plus ou le moins d'ecclésiastiques, de moines ou religieux qui ne foisonnent que trop dans ce royaume , VAUBAN , Dîme, 185
De ces lieux où l'ennui foisonne, J'ose encore écrire à Paris , VOLT. , Épître XXVI
Quant à nos sottises intestines, elles commencent à foisonner un peu moins dans ce moment-ci , D'ALEMB. , Lett. à Voltaire, 18 oct. 1760
Mes jeunes rivaux, ma chère, Ont un ciel si gai ! Chez eux la rose foisonne, Chez moi le souci , BÉRANG. , Restaur.
3Augmenter en volume. Les chaux grasses foisonnent beaucoup. Se dit de la manière d'apprêter certains mets qui fait qu'ils fournissent davantage à manger, qu'ils font plus de profit. Une carpe à l'étuvée foisonne plus qu'accommodée d'une autre façon. 4Multiplier, produire des petits à foison. Les lapins foisonnent beaucoup. L'anémone foisonne en graine. Cherté foisonne, on ménage les choses quand elles sont chères ; et aussi, les marchands apportent quantité de marchandises aux lieux où elles se vendent cher. XIIe s.
Ne poreient pas foisonner [suffire] Les vis [les vivants] pour les mors enterrer , Roman du Brut, mss. f° 111, dans LACURNE
XIIIe s.
Ne puet parjure fusuner [prospérer] , Édouard le conf. v. 4309
Et Diex li [à Largesse] fesoit foisonner Ses biens, si qu'elle ne savoit Tant donner, cum el plus avoit , la Rose, 1142
Mestre Corras bien li sermone ; Temporels chose ne foisonne ; Tost est passé du soir au main [matin] , RUTEB. , II, 197
XVe s.
La cité de Poitiers est grand et esparse et n'estoit mie adonc foisonnée de gens , FROISS. , I, I, 302
XVIe s.
....car c'est celuy, par qui foisonnera Ton champ, ta vigne, et qui te donnera Plaisante loge entre sacrez ruisseaux , MAROT , 1, 219
En semant les questions et les retaillant, on faict fructifier et foisonner le monde en querelles , MONT. , I, 234
Foison ; bourg. foisenai.