FOISON

Prononciation : foi-zon
Nature : s. f.

Extrême abondance. Il y a foison de fruits sur le marché.
Je vois des foisons de religions en plusieurs endroits et dans tous les temps , PASC. , Pensées, Peuple juif, 1, édit. FAUGÈRE. À foison, loc. adv. En extrême abondance.
Il la retrouve [sa femme] en bonne compagnie, Dansant, sautant, menant joyeuse vie, Et des muguets avec elle à foison , LA FONT. , Mari conf.
Or, une certaine année Qu'il en était à foison [des rats], Leur roi nommé Ratapon Mit en campagne une armée , LA FONT. , Fabl. IV, 6
À peine ai-je senti cette liqueur traîtresse, Que de ces vins mêlés j'ai reconnu l'adresse ; Toutefois avec l'eau que j'y mets à foison, J'espérais adoucir la force du poison , BOILEAU , Sat. II
Et des couvreurs grimpés au toit d'une maison En font pleuvoir l'ardoise et la tuile à foison , BOILEAU , ib. VI
XIIe s.
Il n'ot mie leans de chevaliers foison , Sax. VIII
XIIIe s.
Mais ele [la reine Blanche] en donne [de son bien] et depart à fuison , HUES DE LA FERTÉ , Romanc. p. 13
Dont se commencirent li Venicien à croisier à moult grant foison , VILLEH. , XLI
Ne vit-il mes si bon fromache ; N'en plaint que la male foison [petite quantité] , Ren. 7378
Contre lor cop n'ait [n'a] nule arme foison , Gérard de Vienne, v. 2813
Quanque lor toil ne m'a fuison [tout ce que je leur prends ne me suffit pas, ne me satisfait], Car je l'ai tot contre raison , Partonop. v. 2633
XVe s.
Là put on voir d'une part et d'autre belles envayes, belles rescousses, beaux faits d'armes et belles prouesses grand foison , FROISS. , I, I, 177
Bourguign. fouson ; provenç. fusion ; du lat. fusionem, flux, effusion ; de fusum, supin de fundere, fondre (voy. ce mot). La foison est ce qui se répand en abondance.