FLEXION

Prononciation : flè-ksion ; en vers, de trois syllabes
Nature : s. f.

1Action de fléchir ; état de ce qui est fléchi. La flexion d'une solive.
Le feu, la percussion et la flexion suspendent ou détruisent également la force magnétique , BUFF. , Min. t. IX, p. 152, dans POUGENS
Par la longueur, la grosseur, et surtout par la double flexion des cornes, le condoma nous paraît approcher beaucoup de l'animal que Caïus a donné sous le nom de strepsiceros , BUFF. , Quadrup. t. V, p. 402
2Terme de physiologie. Action des muscles fléchisseurs. La flexion de l'avant-bras sur le bras. 3Terme de grammaire. Modifications qu'éprouvent un mot qui se décline, un verbe qui se conjugue. FLEXION, TERMINAISON. Ces deux termes de grammaire représentent la fin des mots, ce qui vient après le radical. Mais terminaison signifie cette fin considérée en elle-même, et flexion la considère par rapport aux flexions qui la précèdent ou la suivent dans l'ordre de la déclinaison ou de la conjugaison. Un mot indéclinable n'a pas de flexion, il n'a qu'une terminaison. XVIe s.
.... Pour la confirmation de ladite espine et plus facile flexion d'icelle , PARÉ , IV, 18
Lat. flexionem, de flexum, supin de flectere, fléchir.