FLATIR

Prononciation : fla-tir
Nature : v. a.

Battre les flans des monnaies sur le tas, sur l'enclume. XIIe s.
.... Cil dehors qui plusieur sont, En la cité flatir les font , Brut, ms. f° 103, dans LACURNE
XIIIe s.
L'on me devrait flatir au vis Une vessie de mouton , la Rose, 8526
Le vent qui nous avoit flatis sur Chypre.... , JOINV. , 284
Anc. fr. flat, coup ; du germanique : ancien scandinave, flat ; anc. h. allem. flaz, plat : proprement, jeter à plat.