FLAQUE

Prononciation : fla-k'
Nature : s. f.

Petite mare d'eau croupissante.
On ne peut aller de Suède en Norvège que par des défilés assez dangereux ; et, quand on les a passés, on rencontre, de distance en distance, des flaques d'eau que la mer y forme entre des roches , VOLT. , Charles XII, 8
XIVe s.
Tous poissons qui ne sont de fosse entour forteresse, comme de flasques ou de rivieres, sont tenus pour meubles , BOUTILLIER , Somme rural, p. 430, dans LACURNE
Une mare ou flace où ilz puissent boire , Modus, f° XLIX
Qui treuve les gros oiseaulx dedans un estang qui ne soit mie grant ou en une belle flache , ib. LXXXV, verso
XVe s.
Certains grans fossez ou flaches, appellez douvres , DU CANGE , flachia.
Le suppliant se desmarcha et sailly ou se mist en une petite flesque ou maulvais pas , DU CANGE , ib.
Bourguign. fliaque ; picard, flake ; bas-latin, flaco, flactra ; du flamand vlacke, lieu bas au bord de la mer où il se forme des mares après la marée.