FLAMBANT, ANTE

Prononciation : flan-ban, ban-t'
Nature : adj.

1Qui flamble.
Les coursiers de Phébus aux flambantes narines , LA FONT. , Psyché, I, p. 20
Bientôt ils aperçurent leurs mères et Marie, qui venaient au-devant d'eux avec des tisons flambants , BERN. DE ST-P. , Paul et Virg. Populairement. Un habit tout flambant neuf, un habit tout neuf et ayant à cause de cela une sorte d'éclat. Se dit aussi de la personne : Il était tout flambant.
2Terme de blason. Qui est ondé en forme de flamme. XIIe s.
Jesbidenob ki fu del lignage Arapha, et out ceint un brant [glaive] nuef et flambant , Rois, p. 193
XVIe s.
Quand un guerrier flambant d'armes insignes , DU BELLAY , V, 6, verso.