FLAIR

Prononciation : flêr
Nature : s. m.

Action de flairer. Cette substance se reconnaît au flair. Particulièrement. L'odorat du chien. Fig. C'est un homme fin, il a du flair. Il y a des antiquaires qui ont du flair. XIIIe s.
Renart ne fet pas grant sejor, Ainz saut sor la creste del for : Là se quati, li chien l'outrerent, Le flair perdirent, sel passerent , Ren. 8117
Bouche et yex, et oreilles, flair et mains font le pont Par où li anemis [le démon] en nos cuers se repont [cache] , J. DE MEUNG , Test. 1773
XIVe s.
Voit cuisines fumer, de coi le flair senti, Voit ces tables drecier, voit maint grand feu basti , Guesclin. 16405
XVIe s.
Plus leur est contraire que n'est le flair du figuier aux taureaulz indignez, la ciguë aux oizons , RABEL. , III, 51
N'y ayant animal qui ait le flair si subtil comme le loup , PASQUIER , Lettres, t. I, p. 656
Voy. FLAIRER ; génev. flâr, senteur, odeur.