FLAGEOLET

Prononciation : fla-jo-lè ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel, l's se lie : des fla-jolè-z ha
Nature : s. m.

1Sorte de flûte à bec percée de six trous et armée de clefs, qui a des sons très aigus.
Ma main peu juste, mais légère, Tenait autrefois tour à tour Ou le flageolet de l'amour, Ou la trompette de la guerre , VOLT. , Lettres en vers et en prose, 40
Je suis monté sur ce ton-là [pastoral] ; il ne me manque qu'un flageolet et des rubans à mon chapeau , P. L. COUR. , Lett. II, 53 Fig. et par plaisanterie. Être monté sur des flageolets, avoir les jambes fort menues.
2Le jeu de l'orgue le plus aigu de tous, dont le tuyau le plus long n'a que six pouces. 3
Il se dit, en Italie, du jeu en sons harmoniques sur le violon , FÉTIS , Dict. de musique.
XIIe s.
Ces pastoriax oit [il entend] lor flajox sonner, Qui par matin vont lor bestes garder , Raoul de C. 242
XVe s.
C'est un navire sans pompe, C'est un berger sans flageolet , BASSELIN , LVI
XVIe s.
.... Faisoit sonner chalumeaux, cornemuses Et flageolets, pour esveiller les muses , MAROT , I, 166
Diminutif de l'anc. franç. flajol ; provenç. flautol, flaujol, qui sont des diminutifs de flauta, flaüte, flûte (voy. FLÛTE). Variété de haricots, dite aussi nain hâtif de Laon, une des plus estimées et peut-être la plus répandue aux environs de Paris. Il serait raisonnable d'abandonner ce barbarisme et de dire fageolet. Aucun des patois n'a cette l barbare. Génev. fajole, fajule ; Lyon, fiageole ; Cambrai, fageole ; Faucigny, fajoule, fajole ; du lat. phaseolus, haricot. Flageolet est une corruption de fageolet, qui est un diminutif de fageol.