FIGURER

Prononciation : fi-gu-ré
Nature : v. a.

1Donner une certaine forme ou figure.
Ce n'est point à l'argile à juger du temps qu'on emploie à la figurer , ROLLIN , Traité des Ét. v, 2e part. II, II, réflexion 6
2Représenter par la peinture, par la sculpture.
Bientôt ils défendront de peindre la prudence, De donner à Thémis ni bandeau ni balance, De figurer aux yeux la guerre au front d'airain , BOILEAU , Art p. III
C'est vous que je figurerai En beau marbre d'après nature , VOLT. , Stance 23
De petites colonnes funèbres autour desquelles le sculpteur figura jadis un turban , CHATEAUB. , Dern. Abenc.
Polygnote avait figuré sur les murs du temple de Delphes le sac de Troie , CHATEAUB. , Génie, III, I, 4
3Avoir la forme de. La corolle de la capucine figure un capuchon.
La double muraille de rochers reparaît, figurant, à chaque instant, de grands donjons en ruine , V. HUGO , dans le Dict. de POITEVIN.
4Représenter comme.
L'impétueuse ardeur d'un courage sensible à vos ressentiments figure tout possible , CORN. , Médée, I, 5
....Une vieille tante qui.... nous figure tous les hommes comme des diables qu'il faut fuir , MOL. , B. gent. III, 10
Ce Dieu, maître absolu de la terre et des cieux, N'est point tel que l'erreur le figure à vos yeux , RAC. , Esth. III, 4
Notre imagination ne pourra pas nous figurer sans cesse de nouvelles découvertes dans les petits corps ; elle se lassera, il faudra qu'elle s'arrête , FÉNEL. , Exist. I, 21
Les hommes, le figurant toujours à leur mode, en ont fait tantôt un profond génie, tantôt un petit charlatan , J. J. ROUSS. , 2e dial. Se figurer, figurer à soi, se représenter, s'imaginer.
Et ton coeur insensible à ces tristes appas Se figure un bonheur où je ne serai pas , CORN. , Poly. IV, 3
Ne vous figurez point que ce soit le confondre, Que de le laisser faire et ne point lui répondre , CORN. , Nicom. V, 2
Je m'étais figuré que de tels déplaisirs Pourraient ne me coûter que deux ou trois soupirs , CORN. , Sertor. IV, 2
Figurons-nous Dieu qui nous voit , BOURDAL. , Carême, I, Jug. dernier, 265
Non, ne t'abuse pas jusqu'à te figurer Qu'à des plaintes sans fruit j'en veuille demeurer , MOL. , Sgan. 17
Peut-on se figurer de si folles chimères ? , BOILEAU , Épît. XI
Certes plus je médite et moins je me figure Que vous m'osiez compter pour votre créature , RAC. , Brit. I, 2
Figure-toi Pyrrhus les yeux étincelants , RAC. , Androm. III, 8
Lépine : Cette dame se figurait que nous nous aimions. - Lisette : Eh bien, elle se figurait mal , MARIV. , le Legs, sc. 3
L'approche du temps d'une minorité où chacun se figurait une fortune , VOLT. , S. de Louis XIV, 28
Je voulais le prier d'interposer son crédit pour faire brûler un petit abbé qui insinue parmi nous les sentiments de Locke, d'un philosophe anglais ; figurez-vous quelle horreur ! , VOLT. , Dial. IX
Je ne puis me figurer qu'une pièce [le Siége de Calais] si généralement et si longtemps applaudie n'ait pas de très grandes beautés , VOLT. , Lett. Marmontel, 25 mars 1765
Se figurer, suivi d'un infinitif, ne demande point de préposition. Il se figure pouvoir réussir.
5Représenter par un symbole. Les Égyptiens figuraient l'année par un serpent qui se mord la queue.
Je lis mon infortune en tout ce que je vois, Tout figure ma perte , RÉGNIER , Plainte. Dans un sens mystique, être la figure. L'immolation de l'agneau pascal figurait l'immolation de Jésus-Christ sur la croix.
Cette prédiction de la ruine du temple réprouvé figure la ruine de l'homme réprouvé qui est en nous , PASCAL , dans COUSIN
Presque tous [les prophètes], ils ont souffert persécution pour la justice, et ont figuré dans leurs souffrances l'innocence et la vérité persécutées en notre Seigneur , BOSSUET , Hist. II, 4
6V. n. En parlant des choses, avoir de la convenance, être en harmonie. Ces deux tableaux figurent bien de chaque côté de la cheminée.
Ces planètes se regardent diversement et figurent diversement ensemble , FONTEN. , les Mondes, 1er soir. Il se dit, dans un sens analogue, de plusieurs personnes qui dansent en formant des figures. Ces danseurs figurent bien ensemble.
7Représenter dans une pièce de théâtre un personnage accessoire ou un personnage muet.
La soeur d'Outougamiz fut obligée de figurer dans ce choeur religieux , CHATEAUB. , Natch. t. II, p. 609, édit. 1834 Par extension, être en hors-d'oeuvre, n'être que pour l'apparence.
Il en est des parties du mulet comme des mamelles des hommes, ces mamelles sont très inutiles et ne servent qu'à figurer , VOLT. , Philosophie, Bible, David.
8Exister, être placé. Son nom ne figure plus sur la liste des candidats. 9Fig. Jouer un certain rôle. Il n'a pas figuré d'une manière bien honorable dans les derniers événements. Absolument. Paraître avec distinction, tenir un certain rang. Il a longtemps figuré à la cour.
Hercule susdit, duc de Montbazon, homme de tête et d'esprit qui figura fort , SAINT-SIMON , 57, 211
10Terme de musique. Donner aux sons harmonieux une figure de mélodie en les liant par des sons intermédiaires. 11Se figurer, v. réfl. Être représenté. Ce spectacle se figure mal par des paroles. XIIe s.
Diex ! quel hom est, com est bien figurez ! Où le trovates ? dont vos fu amenez ? , Bat. d'Aleschans, v. 4356
XIIIe s.
Ces sept articles de foy vraie, Qui drescent [redressent] quanque pechié plaie [blesse], Sont figurés en maintes guises , J. DE MEUNG , Tr. 110
Et je le sens [le feu d'amour] outre mesure Par dedenz mon cuer figurer, Lay d'amours , JUBINAL , t. II, p. 192
Et à chascune reposée faisoit on une crois où li ymage de lui est figurée , Chr. de Rains, 162
XIVe s.
Homo figure homme et femme, et nul mot françois ne signifie equipollemment , ORESME , Prol.
XVe s.
Ne voyoit sur ses affaires nul bon moyen ne reconfort en ses besognes ; petit en parloit, mais moult fort y pensoit, et figuroit à la fois en ses imaginations son voyage et l'emprise du duc d'Anjou, qu'il avoit faite au royaume de Naples , FROISS. , liv. III, p. 299, dans LACURNE
Luy mesme figura de sa propre main la cité de Rome sur un peu de papier , Boucic. III, 20
XVIe s.
Et si en aurons encore le repos de l'esprit plus assuré, ces choses là nous estans presentes, si nous nous les figurons en notre pensée absentes , AMYOT , de la Tranq. d'âme, 16
Il n'y a rime, ny carme, ny langage figuré, ni haultesse de style qui.... , AMYOT , Com. lire les poëtes, 4
Provenç. et espagn. figurar ; ital. figurare ; du lat. figurare, de figura, figure.