FIENTER

Prononciation : fian-té
Nature : v. n.

Rendre de la fiente. XVe s.
Fienter la terre [y mettre du fumier] , Hist. de la toison d'or, t. I, f° 57, dans LACURNE
XVIe s.
Et les poules par ne pouvoir entrer dans l'eau ne la remueront avec les pieds et n'y fienteront , O. DE SERRES , 349
Fiente.