FICHER

Prononciation : fi-ché
Nature : v. a.

1Faire pénétrer et fixer par la pointe, par un bout. Ficher un pieu en terre.
Nos vainqueurs et nos législateurs [les Romains] ne savaient compter leurs années qu'en fichant des clous dans une muraille par la main de leur grand pontife , VOLT. , Dict. phil. Hist. 2 Se ficher, ficher à soi, enfoncer dans soi.
Elle s'était fiché un bâton, devinez où , SÉV. , 269
2Terme de maçon. Ficher une pierre, faire entrer, à l'aide de la fiche, du mortier sous la pierre lorsqu'elle est posée. 3Fig. Il se dit des yeux, des regards qu'on arrête sur quelqu'un ou quelque chose ; autrefois dans le style élevé, aujourd'hui dans le style familier.
Il y fiche ses yeux [à cette empreinte], il la baigne, il la baise , MALH. , I, 4
4Intercaler, mêler.
Nous fichons quelquefois de l'italien dans nos lettres , SÉV. , Lett. 8 déc. 1675
5Se ficher, v. réfl. Être fiché, enfoncé.
Pendant qu'un jeune prince parcourt les sentiers hérissés de buissons, une épine aiguë se fiche dans son pied , FÉN. , t. XIX, p. 467
FICHER, FIXER. Ce que l'on fiche, on l'enfonce par un bout. Ce que l'on fixe n'a pas besoin de cette condition ; c'est simplement rendre fixe. XIIe s.
En la main destre l'a au paien fichez [un bref] , Ronc. p. 24
Maint tres [tente] i o tendu et mainte aigle fichie , Sax. VII
Quant il ont en bataille fichié leur estendart , ib. XI
XIIIe s.
Que l'aleine lui faut, au bois [elle] se va fichier [enfoncer] , Berte, XXXVIII
Bonnes [bornes] si sont unes choses qui sont fichées, comme pierres ou pex [pieux], et fet chascun certain par où son heritage vet [va] , Liv. de just. 149
Certes tous jors en remembrance Deüsses avoir sa sentence ; Si devroient tuit homme saige, Et si fichier en lor coraige Que jamès ne lor eschapast , la Rose, 6816
Mais la sajete barbelée, Qui Biautés estoit apelée, Fu si dedens mon cuer fichie, Qu'al n'en pot estre hors sachie [tirée] , ib. 1725
Se l'entendement i fichon [si nous y faisons attention] , ib. 14086
Si ne fait pas richesse riche Celi qui en tresor la fiche , ib. 4992
Si verroit toutes les esteles, Cleres et reluisans et beles, Soient errans, soient fichies, En lor esperes estachies , ib. 20529
Quant les gens le conte virent ce, il lessierent l'ost, et se ficherent par desus la lice, et coururent sus aux Sarrazins à pié , JOINV. , 233
XIVe s.
Fay pieux et les ficque de renc à plain pié l'un de l'autre , Modus, f° LXIX, verso
XVe s.
Bouciquaut tira tantost la dague, et soubdainement se fiche sous les bras de l'autre, qui jamais ne l'eust cuidé , Bouciq. I, 9
Le feu qui estoit fiché par les maisons, prit en peu d'heures , ib. I, 32
XVIe s.
Brutus regarda tousjours, avec les yeulx fichez, punir ses propres enfans , AMYOT , Public. 8
Il ne sçavoit pas ficher un but au cours de sa prosperité , AMYOT , Marius, 61
Il ne fichoit pas les bornes de son esperance à la conqueste de la Syrie ny des Parthes , AMYOT , Crassus, 30
Sans mot dire, les yeulx fichez en terre , MONT. , I, 6
Fichant les yeulx sur la frescheur de mon visage , MONT. , I, 91
Il tiendra sa veue tousjours fichée en cest endroit , PARÉ , XVII, 1
Picard, fiker ; provenç. ficar ; espagn. fijar, hincar ; portug. fincar ; ital. ficcare. Diez remarque avec raison que, bien que ce verbe roman indique le latin figere, cependant il est impossible de le tirer directement soit de figere, soit de fixus, par aucune étymologie légitime. Il faut donc supposer un développement par le suffixe icare, figicare. ou fixicare, comme dans pendicare, de pendere, pencher ; suffixe qui d'ailleurs appartient au latin (voy. fodicare, de fodere, vellicare, de vellere). Ficher ne peut venir ou être une forme de fixer, attendu que ficher est ancien, et fixer moderne. 1Jeter, mettre négligemment. Il a fiché sa redingote dans un coin. Administrer, donner, avec une idée de rudesse. Ah ! oui, de l'argent, on t'en fiche. Ficher le fouet. Il s'est fichu une indisposition. 2Se ficher, v. réfl. Se jeter. Il s'est fichu par terre. Se moquer. Il s'est fiché ou fichu de moi.
À tout jeu le sort nous triche, Mais enfin est-on gris, On s'en fiche , BÉRANG. , On s'en fiche.
Voy. FICHU 1. 2. FICHER. - ÉTYM. Ajoutez : Ce paraît être le même mot que fichtre (voy. ci-dessous).