FEUILLETTE

Prononciation : feu-llè-t', ll mouillées, et non feu-yè-t'
Nature : s. f.

Tonneau contenant environ 135 litres et qui est surtout employé pour mettre du vin.
Il fondait là-dessus l'achat d'une feuillette Du meilleur vin des environs , LA FONT. , Fabl. VII, 11
Bons vivants que met en goguette Le vin d'une vieille feuillette , BÉRANG. , Av. de Bagnolet.
XVe s.
Icellui Guillaume dist au dit Jehan, s'il vouloit mettre la fliche de lart avec une fillette de harenc qu'il avoit emblé , DU CANGE , folietta.
XVIe s.
Aiés demi-setier (mesure de Paris, estant un peu moindre que la feuillette d'Avignon) d'eau roze, et la moitié d'eau de vie, un quarteron de sucre.... , O. DE SERRES , 919
La queue de vin, mesure et jauge de Dijon, contient deux muids ou poissons, le muid deux fillettes, la fillette neuf stiers, le stier huit pintes , Coustum. génér. t. I, p. 860
Ital. foglietta ; bas-lat. folietta. Du Cange conjecture que c'est une altération pour fialette ou fiolette, diminutif du latin phiala, vase (voy. FIOLE). Cela est d'autant plus probable que feuillette ou fillette a aussi le sens de petite mesure de liquides. Fillette s'est dit aussi pour clocheton : Deux fillettes de la pyramide du côté du midi de l'abbaye royale de Saint-Étienne ont été renversées, Journal d'un bourg. de Caen, dans LE HÉRICHER, Hist. et Gloss. t. II, p. 336. Terme de marine. Cordage que l'on tourne en forme de fouet sur un autre cordage en confection, afin de lui donner une torsion convenable. 3. FEUILLETTE (feu-llè-t', ll mouillées), s. f. Petite feuille.
On ne voit plus que fleurettes, feuillettes et herbettes, dont on perçoit toutes les nuances et dont on compte toutes les fibres à une lieue de distance , BÜRGER , Salons de 1861 à 1868, t. I, p. 282
Diminutif de feuille.