FEUILLETON

Prononciation : feu-lle-ton, ll mouillées, et non feu-ye-ton
Nature : s. m.

1Terme de relieur. Petit cahier composé de huit pages, le gros en ayant seize, dans la feuille in-douze. 2Feuilleton des pétitions, tableau distribué aux membres des chambres, ou autres assemblées délibérantes, contenant les noms et l'objet de la demande des pétitionnaires. 3Article de littérature, de critique, de beaux-arts, inséré au bas du journal. Feuilleton musical.
Vous avez le sentiment inné de ses divines beautés [de Racine], et cela vaut mieux que le feuilleton [du Journal de l'Empire] , P. L. COUR. , Lettres, II, 50 Je demande au docteur Pinton, Dût-il me trouver indiscrète, Si feuilleton vient de feuillette, Ou feuillette de feuilleton, Épigramme contre Geoffroy le rédacteur des feuilletons du Journal de l'Empire, qu'on accusait de s'enivrer fort souvent. Le feuilleton contient souvent aussi des romans.
Diminutif de feuillet. FEUILLETON. Ajoutez : 4Petite feuille collée par une de ses arêtes sur une partie d'une carte ou d'un plan, principalement d'un plan de bataille ; on peut, en l'abaissant ou la relevant, avoir la représentation de l'état des lieux, de la position des troupes, à deux moments différents.