FEUILLANTINE

Prononciation : feu-llan-ti-n', ll mouillées
Nature : s. f.

Religieuses de l'ordre des feuillants, établies à Paris au faubourg Saint-Jacques en 1622. 1. FEUILLANTINE. Ajoutez : 2
Durant la Fronde, chansons injurieuses à la reine, ainsi dites par analogie à des chansons satiriques faites contre une certaine dame enfermée au couvent des feuillantines , Revue histor. t. IV, p. 106
Sorte de pâtisserie feuilletée, qui était garnie de blanc de chapon, de macarons, de crème, d'écorce de citron, de sucre, etc.