FESTOIEMENT

Prononciation : fè-stoi-man
Nature : s. m.

Action de festoyer. XVe s.
Et du festoiement et reception feurent bien contents le roy, l'empereur et les seigneurs , JUVÉNAL DES URSINS , Charles VI, 1415
Festoyer. FESTOIEMENT. - HIST. Ajoutez : XVIe s.
Pour le festoyement d'un si grand prince , PARADIN , Chron. de Savoye, p. 207