FERTILISER

Prononciation : fèr-ti-li-zé
Nature : v. a.

1Rendre fertile. Les engrais fertilisent les terres.
Il vaut mieux sans doute fertiliser sa terre, que de se plaindre à Paris de la stérilité de sa terre , VOLT. , Tancr. Épît.
Ce torrent qui menaçait les campagnes ne coule plus que pour les embellir et les fertiliser , BONNET , Ess. Psyché, ch. 74
2Par extension.
Puisse Mila éteindre ce flambeau ! je fertiliserai son sein ; l'espoir de la patrie pendra à sa mamelle féconde , CHATEAUBR. , Atala, le récit des chasseurs.
3Se fertiliser, v. réfl. Devenir fertile. À force de recevoir des engrais, cette terre s'est fertilisée. XVIe s.
Là l'escusson, se reprenant, bourgeonne, et produit des vergetons dont l'arbre se façonne, se legitime, se fertilie selon vostre intention , O. DE SERRES , 667
Fertile.