FERTILE

Prononciation : fèr-ti-l'
Nature : adj.

1Qui produit, qui rapporte beaucoup, en parlant de la terre. Terre fertile en blé, en vignes, en oliviers.
Il fallut qu'au travail son corps rendu docile, Forçât la terre avare à devenir fertile , BOILEAU , Ép. III
Tu fais d'un sable aride une terre fertile , BOILEAU , ib. X
Les pays de craie et de pierre calcaire sont beaucoup moins fertiles que ceux d'argile et de cailloux vitreux , BUFF. , Min. t. II, p. 180, dans POUGENS
Il est peu de contrées sur le globe aussi fertiles que l'Égypte ; le sol y donne annuellement trois récoltes, dont chacune ne coûte qu'un labour , RAYNAL , Hist. phil XI, 3 Par extension. Année fertile, année abondante en récoltes. Terme de botanique. Étamines fertiles, celles dont les anthères sont pleines de pollen. Fleurs fertiles, par opposition à fleurs stériles dans lesquelles les organes sexuels ont avorté ou manquent d'une façon quelconque.
2Fig. Qui porte, qui produit abondamment.
Car je doute à présent.... Et vous vois si fertile en semblables détours , CORN. , Ment. v, 4
La satire en leçons, en nouveautés fertile, Sait seule assaisonner le plaisant et l'utile , BOILEAU , Sat. IX
Ainsi qu'en sots auteurs, Notre siècle est fertile en sots admirateurs , BOILEAU , Art p. III
Qu'en savantes leçons votre muse fertile Partout joigne au plaisant le solide et l'utile , BOILEAU , ib. IV
L'Église était alors fertile en grands courages , BOILEAU , Lutrin, III
Le roi, toujours fertile en dangereux détours, S'armera contre nous de nos moindres discours , RAC. , Mithr. I, 5 Esprit, imagination, veine fertile, esprit, imagination, veine qui produit beaucoup et sans peine. Sujet fertile, matière fertile, sujet sur lequel il y a beaucoup de choses à dire, matière qui fournit d'amples développements.
On dit fertile en ; cependant Malherbe a dit fertile de : On tient que ce plaisir est fertile de peine, VI, 10. XVIe s.
On ne voit champ, tant soit fertil, S'il n'est poitry de labourage, Qu'à la fin ne vienne inutil , RONSARD , t. II, p. 1538
Provenç. et espagn. fertil ; ital. fertile ; du lat. fertilis, de fero, porter ; comp. le grec, porté.