FERRAILLE

Prononciation : fè-râ-ll', ll mouillées, et non fèrâ-ye
Nature : s. f.

Vieux fers usés ou rouillés mis au rebut.
Tous les ans on achète pour mes forges une assez grande quantité de vieilles ferrailles dont, avec un peu de soin, l'on fait d'excellent fer , BUFF. , Min. Oeuvres, t. VII, p. 77, dans POUGENS
XVIe s.
Bryare estoit armé d'une vieille ferraille, En lieu d'un morion s'affubloit d'un escaille De dragon effroyable , RONS. , 900
Fer. FERRAILLE. - HIST. Ajoutez : XVe s.
Boite à canon, ou aultre habillement de guerre, ou aultres ferales y servans , Rec. des monum. inédits de l'hist. du tiers état, t. IV, p. 288