FENIL

Prononciation : fe-nill, ll mouillées ; plusieurs prononcent fe-ni, même devant une voyelle
Nature : s. m.

L'endroit où l'on serre les fourrages. XIVe s.
On congnoist grant sanglier du jeune à trois signes : le premier si est par les trasses, le second par le lit ; et le tiers est au fenil [tas de foin] , Modus, ms. f° 33, dans LACURNE
XVIe s.
Ils descouvrirent dedans le fenil de son logis sous de la paille et du foing.... , CARLOIX , III, 12
Le foin sera transporté en son lieu dans les greniers à foin sous les couvertures ; ou en fenils [meules], exposé à l'aer, defaillant la commodité du logis. Communement on dispose les fenils de figure ronde, finissans en pyramide , O. DE SERRES , 269
Lat. foenile, de foenum, foin ; Berry, feneau.