FELOUQUE

Prononciation : fe-lou-k'
Nature : s. f.

Terme de marine. Petit bâtiment étroit et long, à voiles et à rames.
Il vous sera facile de noliser à Zéa une felouque pour Chio ou pour Smyrne , CHATEAUBR. , Itin. I
Portug. falua ; ital. feluca ; de l'arabe faluka, navire, du verbe falaka, fendre les ondes. FELOUQUE. - ÉTYM. Ajoutez : Il y a dans certains lexiques arabes faluka ou falouka ( u long dans " falouka "), d'où les étymologistes ont tiré felouque, et qu'ils rattachent à l'ancien arabe foulk, navire. Mais M. Dozy repousse cette étymologie ; il assure que foulk n'appartient pas à la langue arabe qu'on parlait au moyen âge, que c'est un vieux mot qu'on ne rencontre que chez les poëtes qui recherchent les termes archaïques, et que, n'étant point dans la bouche du peuple et des marins, il n'a pu passer dans les langues romanes. Conséquemment, en place il propose l'arabe harrâca, primitivement barque de dessus laquelle on pouvait lancer le naphte sur les vaisseaux ennemis, et par suite toute barque ou petit vaisseau ; harrâca, qui vient de haraca, brûler, a donne en ancien espagn. haloque, puis les autres formes romanes. Mais M. Devic, Dict. étym., ne pense pas que les étymologistes se laissent convaincre, et il croit qu'ils persisteront dans leur opinion première. Jal nous apprend qu'au XVIIe s. en français on disait aussi falouque.