FELDSPATH

Prononciation : fèld-spat'
Nature : s. m.

Terme de minéralogie. Pierre dure, à structure lamelleuse, composée de silice, d'alumine et de potasse, dont la forme en cristaux est un parallélépipède obliquangle, et qui, incolore, ressemble au cristal de roche, sans atteindre ni à sa limpidité ni à ses dimensions.
De tous les minéraux qui figurent dans la constitution de l'écorce de la terre, le feldspath est de beaucoup le plus abondant , L. CORDIER , Acad. des sc. Comptes rendus, t. LIV, p. 296
Feldspath aventuriné, dit aventurine orientale et pierre du soleil, variété du feldspath qui consiste dans le brillant d'une poussière dorée produite par des paillettes de mica dont elle est pointillée , DE LABORDE , Émaux, p. 310
Feldspath bleu, pierre d'un bleu de ciel pointillée de blanc , DE LABORDE , ib.
Feldspath nacré, appelé aussi argentine, oeil de poisson, pierre de lune, variété qu'on trouve en Orient, dans l'île de Ceylan et au Saint-Gothard , DE LABORDE , ib.
Feldspath opalin, appelé labrador dans le commerce, variété d'un gris foncé à reflets bleuâtres, rouges et orangés, et qui vient de la côte d'Amérique , DE LABORDE , ib. p. 311
Feldspath vert, dit pierre des Amazones et aussi vert céladon, pierre de couleur opaque vert tendre, semé de points blancs, qu'on tire des monts Ourals et du Groënland , DE LABORDE , ib. Feldspath argiliforme, kaolin ou terre à porcelaine.
Allem. Feldspath, de Feld, campagne, et Spath, spath : spath de campagne (voy. SPATH)