FAVORISER

Prononciation : fa-vo-ri-zé
Nature : v. a.

1Donner faveur, aide.
C'est Martian en lui que vous favorisez , CORN. , Héracl. I, 4
C'est trop favoriser un tyran qui m'outrage , RAC. , Théb. Il, 3
Ils amenaient avec eux pour garant de leur parole Charops, le premier et le plus considérable des Épirotes, qui favorisait secrètement les Romains , ROLLIN , Hist. anc. Oeuv. t. VIII, dans POUGENS
Elle a favorisé son insolente audace , VOLT. , Sémir. II, 4
Ciel ! de son défenseur favorisez les armes , VOLT. , Tancr. III, 7
Le roi de France, père de son peuple et honnête homme chez lui, favorisait en Italie ces crimes qu'il aurait punis dans son royaume , VOLT. , Moeurs, 111 Absolument.
J'aime à donner mes biens, j'aime à favoriser, Mais je veux à mon tour qu'on m'aime et qu'on me serve , CORN. , Imit. III, 9
2Gratifier quelqu'un d'une chose, la lui accorder. Il finit par me favoriser de sa protection.
Elles [des pensées de la mort] me plongèrent dans une réflexion sérieuse, qu'il fallait comparaître devant Dieu, et lui rendre compte du talent dont il m'avait favorisé , CORN. , Imit. Ép. au pape Alexandre VII
J'ai vu favoriser de votre confiance.... , RAC. , Brit. IV, 2 Fig. La nature l'a favorisé, ne l'a pas favorisé de ses dons, il a, il n'a pas en partage des avantages naturels, soit au physique, soit au moral. On le dit du ciel dans le même sens.
Votre patrie, dont la terre n'est pas favorisée du ciel , FÉN. , Tél. XX
3Être conforme aux désirs, seconder les desseins en parlant des choses.
Cette porte secrète ici nous favorise , CORN. , Nicom. v, 5
Il fait ici le plus beau temps du monde ; la campagne n'est point encore affreuse, les chasseurs ont été favorisés de saint Hubert , SÉV. , 4 nov. 1676
Ce lieu le favorise, et je vous y retiens Pour lui faciliter de si doux entretiens , RAC. , Brit. III, 8
4Aider à, contribuer à. Favoriser la licence. Favoriser le développement d'une industrie. 5Se favoriser, v. réfl. Se prêter faveur, secours l'un à l'autre.
Ils [Doria et Barberousse] s'aidaient et se favorisaient dans la continuation de la guerre, qui était leur métier et leur affaire , BALZ. , De la cour, 5e disc.
XVe s.
Il a tenu et tient le party des dicts d'Orleans et leurs complices, les a aidiez, conseilliez, soustenus et favorisez, Lettres de confiscation de 1411, dans Chr. de la pucelle , VIRIVILLE , P. 74
XVIe s.
Le ciel et l'aer semblerent favoriser à la feste , RAB. , la Sciomachie
N. S. faict tant de graces au roy, que jamais ne feut plus de besoing de favoriser aux poetes que maintenant, afin que tant de choses ne soient mises en oubly , MARG. , Lett. 113
N. S. veuille favoriser vostre bon vouloir , MARG. , ib. 131
Je ne crois pas que Dieu favorisast une si injuste entreprinse , MONT. , III, 99
La fortune luy favorisa en ce combat , AMYOT , Num. 22
Faveur. On remarquera dans l'historique que favoriser est parfois employé comme verbe neutre avec la préposition à.