FAVORABLEMENT

Prononciation : fa-vo-ra-ble-man
Nature : adv.

D'une manière favorable.
Puisqu'il n'y a point de scandale, vous devez, ce me semble, recevoir favorablement ce commencement d'affection , VOIT. , Lett. 12
Vous y trouverez [dans Escobar] un bel exemple de la manière d'interpréter favorablement les bulles , PASC. , Prov. 6
Quelle marque donne le Saint-Esprit de la justice et de l'innocence d'un homme de bien ? c'est de n'avoir pas reçu favorablement l'opprobre et la médisance contre ses frères , FLÉCH. , Dauphine.
Cette divinité écouta favorablement ses voeux , FÉN. , Tél. XVIII
Vraiment, je suis charmé que Pollion de la Poplinière pense un peu favorablement de moi ; c'est à de tels lecteurs que j'offre mes écrits , VOLT. , Lett. Thiriot, 11 sept. 1735
XIIIe s.
Car tant estudierent pour nostre enseignement, Qu'en doit leurs moz gloser moult favorablement , J. DE MEUNG , Test 80
XVIe s.
Un courtisan ne peult avoir ny loi ny volonté de dire et penser que favorablement d'un maistre qui, parmi tant de milliers d'autres subjects, l'a choisi pour le nourrir et eslever de sa main , MONT. , I, 167
La sagesse humaine faict favorablement et industrieusement d'employer ses artifices à nous peindre et farder les maux, et en alleger le sentiment , ID. , I, 227
Favorable, et le suffixe ment.