FATALISME

Prononciation : fa-ta-li-sm'
Nature : s. m.

Doctrine qui attribue tout à la fatalité, et ne laisse rien au libre arbitre.
À peine Leibnitz eut-il proposé son système rédigé depuis dans la Théodicée, que mille voix crièrent qu'il introduisait le fatalisme, renversait la créance de la chute de l'homme, qu'il détruisait les fondements de la religion chrétienne , VOLT. , Ode 12, note.
Si malheureusement le fatalisme était vrai, je ne voudrais pas d'une vérité si cruelle , VOLT. , Lett. Helvétius, 11 sept. 1739
Fatal.