FARAUD

Prononciation : fa-rô
Nature : s. m.

Terme populaire. Celui qui porte de beaux habits et en est fier. C'est un faraud.
.... Quand des farauds, Sur l'oreille ayant leurs chapeaux.... , VADÉ , Pipe cassée, IV
Monsieur, faut vous déclarer Que c'est une femme effrontée Qui fit assassiner son homme Par son faraud , Nouveau recueil d'ariettes et chansons, dans FR. MICHEL, argot, pharos
Un faraud de Moulins qui vient prendre possession d'une femme, cela se reconnaît d'une lieue , PICARD , Voyage interrompu, I, 7 Il se dit aussi au féminin. Une faraude. Adj. Un air faraud. Une mine faraude.
Berry et norm. faraud, élégant ; bourguig. farô, fier, hautain. Origine incertaine. Jaubert, Gloss., propose pour étymologie fieraud, fier, orgueilleux, avec une teinte de ridicule ; ce serait le diminutif de fier. Fr. Michel le tire de l'espagnol faraute, qui est aussi en catalan, et qui désigne l'homme qui est à la tête d'une affaire. L'espagnol a aussi faroton, homme effronté.