FANFARER

Prononciation : fan-fa-ré
Nature : v. a.

Célébrer par des fanfares.
Puis chanteront en choeur leurs poëtes élus, Qui, tourmentant à froid leur nullité notoire, Viennent, après un air, fanfarer la victoire , BARTHÉLEMY , dans le Dict. de DOCHEZ.
XVIe s.
Ne faisant que s'entre-regarder, faire fanfarer leurs trompettes, et bruire leurs tambours , SULLY , t. II, p. 241, dans LACURNE
Phanpharer la victoire , Pèlerin. d'amour, t. II, p. 590, dans LACURNE
Au reguard de fanfarer et faire les petitz popismes [sifflements] sur ung cheval, nul ne le feit mieulx que luy , RAB. , Garg. I, 23