FAGUENAS

Prononciation : fa-ghe-nâ
Nature : s. m.

Terme familier et vieilli. Odeur rebutante qui sort d'un corps échauffé ; odeur d'hôpital.
Gousset, escafignon, faguenas, cambouis, Qui formez ce présent que mes yeux réjouis Sous l'aveu de mon nez lorgnent comme un fromage , ST-AMAND , Cantal.
Origine inconnue. Odeur de crocheteur échauffé, dit la Monnoye, Gloss. des noels bourguignons, qui, en conséquence, le tire de faquin. Le g fait difficulté ; il en ferait moins si l'on savait que le mot vînt des dialectes du Midi qui se rapprochent de l'espagnol. FAGUENAS. - ÉTYM. Ajoutez : D'après M. Bugge, Romania, n° 10, p. 147, faguenas serait pour fanegas (comp. talevas pour tavelas, et étincelle de scintilla), et viendrait du vieux haut-allem. fnehan, moyen haut-allem. phnehen, respirer, bavarois pfnechen, d'où pfnäckelen, puer, pfnäckl, odeur rebutante. Les Français, ne pouvant prononcer l'initiale germanique fn, y inséraient un a ; comp. hanap, haut-allem. hnapf, canif, allem. mod. Kneif, etc.