FACETTE

Prononciation : fa-sè-t'
Nature : s. f.

1Petite face ; un des côtés d'un corps à faces nombreuses. Diamant taillé à facettes.
Et font jouer, dans l'ombre, De leurs miroirs les facettes sans nombre , MILLEV. , Charlemagne à Pavie, ch. II Fig.
Vous regardez les biens par la facette la plus désagréable , SÉV. , 437
Être à facettes, présenter des aspects divers.
On peut juger de lui comme on veut : c'est un homme à facettes, encore plus que les autres , SÉV. , 293
Enfin tout est à facettes : on l'aime [M. de Grignan], on le gronde, on l'estime, on le blâme, on l'embrasse, on le bat , SÉV. , 422
Style à facettes, style qui présente des brillants entrecoupés, comme les facettes d'un diamant.
2Terme d'anatomie. Petite portion circonscrite de la surface d'un os. Terme de zoologie. Yeux à facettes, yeux des insectes, composés d'une multitude de lentilles auxquelles correspond un filet de nerf optique. XIIIe s.
Comme rose par desous lis Est sa facete [petit visage].... , Poésies mss. du Vatican, n° 1490, f° 115, dans LACURNE
Diminutif de face.