felibrige

Prononciation : fé-li-bri-j'
Nature : s. m.

Association des félibres. La réunion avait principalement pour but l'adoption des statuts du félibrige ; divers articles en ont été votés par acclamation, après un discours d'ouverture prononcé par l'auteur de Miréio, l'Union de Vaucluse, dans Journ. offic. 27 mai 1876, p. 3626, 1re col. En souvenir des sept troubadours de Toulouse, le félibrige a pour symbole une étoile à sept rayons ; ses jeux floraux ont lieu tous les sept ans ; son bureau est composé de sept personnes, le président restant hors de compte, Rev. des langues romanes, 2e série, t. I, p. 365.