extremite

Prononciation : èk-stré-mi-té
Nature : s. f.

1Bout, fin. Les deux extrémités d'une ligne.
Marchez contre elle des extrémités du monde , SACI , Bible, Jérémie, XIX, 9
Alors Adonibezec dit : J'ai fait couper l'extrémité des mains et des pieds à soixante et dix rois qui mangeaient sous ma table les restes de ce qu'on me servait , SACI , Juges, I, 7
Et dans ce bourg une veuve fort sage Qui demeurait tout à l'extrémité , LA FONT. , Herm.
C'est une opinion assez généralement reçue que les Cimbres occupaient dans les temps les plus reculés, à l'extrémité de la Germanie, la Chersonèse cimbrique, connue de nos jours sous le nom de Holstein, de Slesvig, de Jutland , RAYNAL , Hist. phil. v, 1
Elle alla s'asseoir à l'extrémité du cap sur le bord de la mer , STAËL , Corinne, XIII, 3 Il se dit aussi du bout d'une époque, d'un temps.
Ces guerres furent longues et sanglantes sous l'empire de Basile le Macédonien, c'est-à-dire à l'extrémité du IXe siècle , BOSSUET , Var. XI, § 14
Fig.
Vous verrez dans une seule vie toutes les extrémités des choses humaines : la félicité sans borne aussi bien que les misères , BOSSUET , Reine d'Anglet.
Voulez-vous parcourir les deux extrémités de la pensée humaine, vous élancer tout à coup aux extrémités de la joie et de la tristesse, aux extrémités de la pureté d'âme et de la corruption hautaine et violente ? parcourez quelques-unes de ces lettres [dans Clarisse Harlowe] , VILLEMAIN , Litt. franç. XVIIIe siècle, 1re leçon.
2S. m. plur. Les membres. Les extrémités supérieures comprennent les bras, les avant-bras et les mains ; les inférieures comprennent les cuisses, les jambes et les pieds. Il se dit, dans le langage ordinaire, des pieds et des mains seulement. Il est mourant, il a les extrémités froides. Terme de beaux-arts. Se dit des pieds et des mains d'une statue, d'une figure. Extrémités bien traitées. Se dit aussi des parties qui terminent un tableau. Par analogie. Ce cheval a la crinière, la queue et les extrémités noires. 3Position la plus fâcheuse, la plus dangereuse.
Cependant trouvez bon qu'en ces extrémités Je tâche à rassembler nos Parthes écartés , CORN. , Rodog. III, 2
De quelque côté que je me tourne, je me vois pressé par de grandes extrémités , SACI , Bible, Paralip. I, XXI, 13
Le peuple souffrait les plus dures extrémités , BOSSUET , Hist. II, 8
Ce qu'il y avait de plus grand dans le sénat [romain], est qu'on n'y prenait jamais des résolutions plus vigoureuses que dans les plus grandes extrémités , BOSSUET , ib. III, 6
En êtes-vous réduit à cette extrémité ? , RAC. , Mithr. III, 1
Je saurai m'affranchir, dans ces extrémités, Du secours dangereux que vous me présentez , RAC. , Iphig. v, 2
Vous voyez en quelle extrémité sont réduits les alliés , FÉN. , Tél. XVII
C'est dans ce moment-là même et dans l'extrémité la plus pressante qu'un officier nommé Gongyle arriva de Corinthe sur une galère à trois rangs de rames , ROLLIN , Hist. anc. Oeuv. t. III, p. 668, dans POUGENS
4Parti extrême, pensée extrême.
Elle [la prudence] nous avertit qu'elle ne se mêle point de régler les extrémités ni de conduire le désespoir , BALZ. , De la cour, 4e disc.
Seigneur, pour vous tirer de ces perplexités, La saine politique a deux extrémités , CORN. , Suréna, III, 1
Seigneur, vous emporter à cette extrémité C'est plutôt désespoir que générosité , CORN. , Cinna, IV, 3
À toute extrémité dans ses doutes il passe , MOL. , D. Garc. IV, 8
Il n'y a point d'extrémité où je ne m'abandonne pour vous disputer sa conquête , MOL. , Avare, IV, 3
Il faut qu'il ait de bonnes raisons pour se porter à l'extrémité de.... , SÉV. , 276
Le zèle tout seul s'emporte à des extrémités dangereuses , FLÉCH. , Panég. II, p. 201 De coupables extrémités, des moyens extrêmes et condamnables.
C'est toi qui t'abandonnes à ces coupables extrémités ? , MOL. , l'Av. II, 2
Pousser les choses à l'extrémité, les traiter sans mesure, les conduire à une catastrophe.
Il ne fallait pas pousser toutes les affaires à l'extrémité , BOSSUET , Unité de l'Église, 2
On ne songeait qu'à pousser tout à l'extrémité , BOSSUET , Var. 3
Pousser quelqu'un à l'extrémité, aux extrémités, le pousser à bout.
5Voies de fait. Il s'est porté contre lui aux extrémités les plus odieuses.
Combien faut-il que la chose vaille pour nous porter à cette extrémité de tuer celui qui nous prend quelque chose ? , PASC. , Prov. 7 Action par les armes.
Rome n'en venait aux extrémités qu'après avoir épuisé les voies de douceur , BOSSUET , Hist. III, 6
6Grandeur extrême, énormité.
Rien ne peut égaler l'extrémité du danger où je me trouve , MASS. , Car. Voc.
Vous perdez courage en sentant l'extrémité de vos misères , MASS. , Car. Lazare.
7Excès.
La parfaite raison fuit toute extrémité, Et veut que l'on soit sage avec sobriété , MOL. , Mis. I, 1
Vous allez toujours d'une extrémité à l'autre , PASC. , Prov. 7
C'est quelquefois un plaisir de passer d'une extrémité à l'autre , SÉV. , 368
Je crois que le milieu de ces extrémités est toujours le meilleur , SÉV. , Lett. du 20 nov. 1664
On voyait, et dans sa maison et dans sa conduite, tout également éloigné des extrémités, tout enfin mesuré par la sagesse , BOSSUET , le Tellier.
L'on voit peu d'esprits entièrement lourds et stupides ; l'on en voit encore moins qui soient sublimes et transcendants ; le commun des hommes nage entre ces deux extrémités , LA BRUY. , XI
Les extrémités sont vicieuses et partent de l'homme ; toute compensation est juste et vient de Dieu , LA BRUY. , XVI
L'on dit du jeu qu'il égale les conditions ; mais elles se trouvent quelquefois si étrangement disproportionnées, et il y a entre telle et telle condition un abîme d'intervalle si immense et si profond, que les yeux souffrent de voir de telles extrémités se rapprocher , LA BRUY. , VI
On les voit [ces hommes insolents dans la prospérité] aussi rampants qu'ils ont été hautains, et c'est en un moment qu'ils passent d'une extrémité à l'autre , FÉN. , Tél. III
Toutes vos inclinations se trouvent justement à l'autre extrémité de ce qu'on appelle vertu et dévotion , MASS. , Car. Samarit.
La vertu prudente et solide tient toujours un milieu juste et équitable : c'est l'humeur toute seule qui aime les extrémités , MASS. , Car. Culte.
8À l'extrémité au dernier moment. N'attendez pas à l'extrémité pour arranger cette affaire. À la dernière extrémité, à toute extrémité, quand on ne peut plus faire autrement.
Ils répondirent qu'à toute extrémité ils étaient résolus de mourir , VAUGEL. , Q. C. liv. III, dans RICHELET
Il n'y avait aucune faute à l'abandonner trop tard [Néron], à ne lui dire qu'à la dernière extrémité : Je me lasse de faire des efforts superflus, sois méchant... , DIDEROT , Claude et Nér. I, 46
À l'extrémité, à la dernière extrémité, à toute extrémité, au dernier instant de la vie, dans le plus grand danger. Le malade est à toute extrémité.
Tantôt sauvée, tantôt à l'extrémité , SÉV. , 7
Notre saint-père était à la dernière extrémité , SÉV. , 575
M. le duc de Savoie a été à l'extrémité, de la rougeole : il a reçu tous ses sacrements , MAINTENON , Lett. au duc de Noailles, 19 juin 1710
Elle fut attaquée d'une fièvre qui la mit à l'extrémité , HAMILT. , Gramm. 7
En parlant d'une place assiégée. La ville est à l'extrémité, elle ne peut plus tenir.
Rome réduite à l'extrémité et presque prise , BOSSUET , Hist. I, 8
9À l'extrémité, jusqu'à la limite des forces.
Je suis suffoquée quand j'attends à l'extrémité , SÉV. , 463
10À l'extrémité, extrêmement. Où je souffre l'hiver froid à l'extrémité, MALH. IV, 7 Vieux en ce dernier sens. XIIIe s.
Car ce sunt deus extremités Que richece et mendicité , la Rose, 11467
XIVe s.
Je dis doncques que le moien selon la nature de la chose, c'est ce qui est entre les deux extremités par eguale distance , ORESME , Eth. 44
Les extremités des os des jointures qui sont cartillagineuses , H. DE MONDEVILLE , f° 9
XVIe s.
L'extreme onction ne se donne que par un prestre, et ce en extremité de la vie , CALV. , Instit. 1175
Quand l'ame est desjà preste à sortir, ou, comme ils parlent, en extremité , CALV. , ib. 1178
Je vous supplie, mais c'est de toute l'extremité de mon cueur, qu'il vous plese que souvent madame ait de vos nouvelles , MARG. , Lett. XXXVI
J'en veis mourir un qui, estant à l'extremité, se.... , MONT. , I, 80
Callicles dit l'extremité de la philosophie estre dommageable , MONT. , I, 224
Ce senat fut comme une forte barriere tenant les deux extremitez en egale balance , AMYOT , Lyc. 9
Les extremités de fertilité dont Pline fait mention sont admirables, celebrant plusieurs terres par leurs estranges fecondités , O. DE SERRES , 88
Vous nous obligerez à toute extremité [extrêmement] , SULLY , Mém. t. II, p. 316, dans LACURNE
Provenç. extremitat ; espagn. extremidad ; ital. stremità ; du latin extremitatem, de extremus, extrême.