EXTIRPATEUR

Prononciation : èk-stir-pa-teur
Nature : s. m.

1Celui qui extirpe.
Il n'y a, pour tous les candidats, qu'une seule et même profession de foi : c'est celle exactement que font sur les places publiques les arracheurs de dents, les extirpateurs de cors, les destructeurs de punaises , ALPH. KARR , les Guêpes, juillet 1842 Fig. Louis XIV fut surnommé par ses flatteurs l'extirpateur du calvinisme.
2Instrument agricole ayant la forme générale d'une herse, muni de pieds ou d'espèces de socs propres à déraciner et à entraîner les herbes nuisibles. XVIe s.
Saint Dominique extirpateur, par ses presches, de l'heresie albigeoise , PASQUIER , dans le Dict. de DOCHEZ.
Extirper.