EXHAUSSEMENT

Prononciation : è-gzô-se-man
Nature : s. m.

Élévation en parlant des constructions. L'exhaussement d'un mur, d'une maison. XVe s.
Et tout premierement le prierez.... que les choses.... veuille bien tenir secretes.... pour son propre honneur et exhaussement , Boucic. III, 15
XVIe s.
Il treuve puis après tous autres propos fades, bons et indignes de son exaulcement [haute position] , AMYOT , Ép. moral. p. 12
Exhausser ; provenç. essalsamen, essauchamenz, issalsamen ; anc. cat. exalçament. EXHAUSSEMENT. - HIST. Ajoutez : XIVe s.
Elevatio, essausements , ESCALLIER , Vocabulaire latin-français 871