EXCUSATEUR

Prononciation : èk-sku-za-teur
Nature : s. m.

Celui qui excuse. Il ne fut pas en notre pouvoir [de nous Génevois] de désabuser la cour [de Louis XIV], auprès de laquelle nous n'avions pas autant d'excusateurs que d'accusateurs [dans un différend avec le résident français], Lett. de 1695, dans la Conspiration de Compesières, p. 18. XVIe s.
Je demande à vous, monsieur qui estes son excusateur [du français italianisé], si, pour ce que les forussits d'Italie ont des privileges que n'ont pas les bannis.... , H. EST. , Lang. franç. ital. Dial. I, p. 127
Lat. excusatorem, de excusare (voy. EXCUSER).