ENTRECOUPER

Prononciation : an-tre-kou-pé
Nature : v. a.

1Couper, diviser en plusieurs endroits. Des canaux entrecoupaient les jardins. Terme de couture. Poser les patrons sur une étoffe de façon à ce que les contours des uns entrent dans ce qui est laissé par les entailles des autres ; c'est utiliser toutes les coupes de façon qu'il y ait le moins d'étoffe perdue possible. 2Par extension, interrompre fréquemment. Entrecouper un récit, un discours de digressions, de citations.
De profonds soupirs entrecoupaient toutes mes paroles , FÉN. , Tél. II
3S'entrecouper, v. réfl. Se faire à soi-même des coupures. Se dit des chevaux qui se blessent en frottant un pied contre l'autre. On dit plus ordinairement se couper. Il se dit aussi de lignes qui se croisent.
En exprimant par des lignes ces mouvements, et en tirant à ces lignes des parallèles qui s'entrecoupent , MALEBR. , Recherche, VI, I, 4
Couper réciproquement l'un à l'autre. Ils se sont entrecoupé la gorge.
À quoi bon s'entrecouper la gorge ? , VAUGEL. , Q. C. liv. X, ch. 5, dans RICHELET
Je ne sais si la vue de cent mille hommes qui s'entrecoupent la gorge cause une joie bien pure, ni si cette joie peut subsister avec le sentiment d'humanité qui nous est naturel , ROLLIN , Hist. anc. Oeuvres, t. I, p. 520, dans POUGENS
4Par extension, s'interrompre l'un l'autre.
Ensuite s'il vous plaît ? - Nous nous entrecoupâmes De mille questions qui pouvaient nous toucher , MOL. , Amph. II, 2 Avec ellipse du pronom personnel.
Et de votre penser chassez les déplaisirs Qui font entrecouper votre voix de soupirs , TRISTAN , M. de Chrispe, II, 3
On ne voit pas pourquoi l'Académie, qui met un tiret à entre-bâiller, verbe actif, n'en met pas également un à entrecouper, verbe actif aussi. XVIe s.
Attachant le plus haut point d'honneur des chevaliers à s'entrecouper la gorge pour choses frivoles , LANOUE , 143
Quelques uns s'attachent à la cadence des periodes, ne veulent pas qu'elles entrecouppent l'haleine du leçteur pour estre trop courtes , D'AUB. , Hist. Préf. III
En un costeau entre-couppé de bois taillis , D'AUB. , ib. I, 322
Il fallut l'entrecouper de petites traverses, qui couvroient chacune le carneau et le passage de l'autre , D'AUB. , ib. II, 368
Entre, et couper.