ENTENDEMENT

Prononciation : an-tan-de-man
Nature : s. m.

1L'esprit considéré en tant qu'il conçoit.
Notre imagination ni nos sens ne nous sauraient jamais assurer d'aucune chose si notre entendement n'y intervient , DESC. , Méth. IV, 6
L'entendement est la lumière que Dieu nous a donnée pour nous conduire , BOSSUET , Connaiss. I, 7
Une certaine vertu qui captive les entendements , BOSSUET , Panég. de saint Paul
J'appelle la faculté ou la capacité qu'a l'âme de recevoir différentes idées et différentes modifications, entendement , MALEBR. , Recherche, I, I, 1
C'est moins dans l'entendement que dans la volonté et les penchants secrets qu'il faut chercher la source de nos peines , DIDEROT , Opinions des anc. phil. (Thomasius)
Comme l'oreille entend les sons, l'âme entend les idées, et on dit l'entendement de l'âme , CONDILLAC , Gramm. Précis des leç. prélim. art. 2
L'entendement n'est que la collection ou la combinaison des opérations de l'âme , CONDILLAC , Connaiss. hum. section 2e, ch. 8
2Bon esprit, jugement, sens. C'est un homme d'entendement. Il faut avoir perdu l'entendement pour se comporter ainsi.
Mon entendement Ne peut s'imaginer quelle amour te dispose A nous favoriser , MALH. , I, 1
L'oiseau chasseur lui dit [au chapon] : ton peu d'entendement Me rend tout étonné ; vous n'êtes que racaille , LA FONT. , Fabl. VIII, 21
XIIe s.
Cant [quand] par l'avenement del Saint Espir vient el corage de chascun de nos [nous] savoirs et entendemenz, conselz et force, science et pieteiz , Job, p. 495
Dune à mei entendement, que je sace les tuens testimonies [tes témoignages] , Liber psalm. p. 193
XIIIe s.
Por ce, vous autre ome, ne voulliez mie estre fait si comme chevaus et muls à cui entendemenz n'est mie , Psautier, f° 39
Bien doit estre amés et prisiés Valès [jeune-homme] de noble entendement, Quand il en use sagement , la Rose, 8369
Et por fere plus cler entendement en cest cas, et por monstrer le peril qui est en manecier, noz recorderons un jugement que.... , BEAUMANOIR , XXXIX, 13
Toutes les fois que paroles sont dites, lesqueles paroles ont plusors entendemens, on doit penre le meillor entendement por celi qui le [la] parole dist , BEAUMANOIR , XII, 43
XIVe s.
Chascun qui est raisonnable et a bon entendement , ORESME , Eth. 48
La plus noble chose qui soit en nous et en laquelle nous passons les bestes, c'est en entendement et en raison , ORESME , ib. 9
XVe s.
Et estoit grand pitié à gens d'entendement de veoir les choses en l'estat qu'elles estoient , JUVENAL , Charles VI, 1417
Et luy avoit Dieu troublé le sens et l'entendement , COMM. , IV, 2
Le temps qu'il [Louis XI] reposoit, son entendement travailloit , COMM. , VI, 13
XVIe s.
Ils sont adextres d'entendement et merveilleusement prompts et diligents , PARÉ , Introd. 6
Entendre ; provenç. entendemen ; catal. entendiment ; espagn. entendimiento ; ital. intendimento.