ENNUYANT, ANTE

Prononciation : an-nui-ian, ian-t', an prononcé comme dans antérieur
Nature : adj.

Qui ennuie, importune, contrarie dans le moment. Cela est fort ennuyant. Quel temps ennuyant ! Il n'y a pas d'homme qui ait assez d'esprit pour n'être jamais ennuyant.
On ne laissa pas de la trouver fort laide et fort ennuyante , HAMILT. , Gramm. 4
ENNUYANT, ENNUYEUX. L'homme ennuyant est celui qui ennuie par occasion ; cela est accidentel ; l'homme ennuyeux est celui qui ennuie toujours ; cela est inhérent. Un homme ennuyant peut n'être aucunement ennuyeux. Mais le fait est que dans l'usage ces deux mots se confondent ; seulement, ennuyeux est plus usité qu'ennuyant. ENNUYANT. Ajoutez : 2Qui cause du tourment, de la gêne.
Ayant laissé là les Variations, trop ennuyantes pour lui [Jurieu] , BOSSUET , Avert. repr. de l'idol. I