ENCRATIQUE

Prononciation : an-kra-ti-k'
Nature : s. m.

Terme d'histoire ecclésiastique. Sectaires qui condamnaient le mariage, et qui disaient qu'il n'est pas bon de manger de la chair et de boire du vin.
On emploie contre les encratiques un argument qui donnerait gain de cause aux carpocratiens , VOLT. , Dict. phil. Économie de paroles.
Lat. encraticus, en grec, qui s'abstient, du grec, en, et, être fort.