ENCORNER

Prononciation : an-kor-né
Nature : v. a.

1Frapper, percer avec les cornes.
Aurions-nous eu le loup, si ma chèvre héroïque N'avait encorné le bandit ? , FR. DE NEUFCHATEAU , dans le Dict. de BESCHERELLE
2Fig. Terme du langage libre. Donner des cornes, faire cocu.
Et par le moyen de Dédale [Il] Encorna la maison royale , SCARRON , Virg. trav. liv. VI
Et, cornus du bon père [ivres du vin du bon père Bacchus], encorner le lapithe , RÉGNIER , Sat. x
En 1, et corne.