ENCLOTURE

Prononciation : an-klo-tu-r'
Nature : s. f.

Bord qui règne autour d'un ouvrage de broderie. Dérivé de enclore ; probablement par la troisième personne il enclôt. Ce qui sert de clôture, ce qui enclôt. Les enclôtures des magasins de la Giudecca sont peintes d'une lumière titienne [digne du peintre Titien], CHATEAUBR., Mém. d'outre-tombe (édit. de Bruxelles), t. VI, Incidences, Venise, Hôtel de l'Europe, 10 sept. 1833. La compagnie des Polders de l'Ouest continue ses travaux d'enclôture, le Nouvelliste d'Avranches, 13 août 1876.