enchainure

Prononciation : an-chê-nu-r'
Nature : s. f.

Terme d'arts. Entrelacement d'anneaux, de fils, de cordons, et autres objets semblables, les uns dans les autres. Aujourd'hui enchaînure est un mot purement technique indiquant l'entrelacement de différents objets employés dans les arts, et dès lors tout à fait distinct d'un enchaînement. Autrefois cette distinction n'existait pas.
Il y a une enchaînure éternelle des causes avec leurs effets , PERROT D'ABLANCOURT , Tacite, VI, 11, dans RICHELET
XVIe s.
En touts affaires, quand ils sont passez, comment que ce soit, j'y ay peu de regret.... les voylà dans le grand cours de l'univers et dans l'enchaisneure des causes stoïques , MONT. , III, 271
Enchaîner. ENCHAÎNURE. - REM. Ajoutez : Voici encore un exemple de l'emploi figuré d'enchaînure : Grand philosophe, sachant démêler le vrai d'avec le faux, voir l'enchaînure d'un principe, JACQUES SAURIN, Sermon prêché en 1709, après la bataille de Malplaquet.