ENCEINDRE

Prononciation : an-sin-dr'
Nature : v. a.

1Entourer d'une ceinture. 2Par extension. Enceindre de fossés, de palissades. De grands arbres enceignent cette prairie.
Cet autre univers qui enceint tous les orbes planétaires et où l'être existant par soi donne aux hiérarchies célestes les signes les plus augustes de sa présence adorable , BONNET , Palingén. 22e part. ch. 4
XVe s.
Marne l'ensaint ; les haulz bois profitables Du noble parc puet l'en veoir branler , E. DESCHAMPS , Le bois de Vincennes.
XVIe s.
Afin que les poinctes de leur bataille fussent plus aisées à se courber et estendre pour enceindre les Romains par derriere , AMYOT , Sylla, 39
Lat. incingere, de in, en, et cingere, ceindre (voy. CEINDRE) ; provenç. encenher, engrosser ; ital. incinghiere.