ENCAGER

Prononciation : an-ka-jé. Le g prend un e devant a ou o : encageant, encageons
Nature : v. a.

1Mettre en cage. Encager des oiseaux.
Le berger vient, le prend [un corbeau], l'encage bien et beau, Le donne à ses enfants pour servir d'amusette , LA FONT. , Fabl. II, 16
2Par extension et familièrement, mettre en prison. On l'a encagé. XIVe s.
Leanz sont il assouagiez, Et si enclos et encagiez, Comme un cors saint en une fierce [châsse] , G. GUIART , ms. f° 80, dans LACURNE
XVe s.
Il n'est pour le present pucelle qui fust digne de l'achever, fors celle qui les amena jusques au lieu où ils sont encagez , Perceforest, t. V, f° 2
En 1, et cage.