ENCADRER

Prononciation : an-ka-dré
Nature : v. a.

1Garnir d'un cadre.
Je fais encadrer nos dessins , J. J. ROUSS. , Ém. II Ironiquement. C'est une tête à encadrer, c'est-à-dire grotesque, laide.
2Par extension, entourer. Des haies d'aubépine encadraient cette prairie. 3Fig. Insérer dans un ouvrage d'esprit. Cet auteur a encadré dans son livre un charmant épisode.
Des systèmes humains il [l'homme] élargit la base, Il encadre au hasard dans cette immensité Système, opinion, mensonge, vérité , LAMART. , Harm. I, 11
4Terme militaire. Mettre dans le cadre d'un régiment, d'un corps. Encadrer les nouveaux soldats. 5S'encadrer, v. réfl. Être placé comme dans un cadre. Ce bosquet s'encadre bien entre les deux coteaux. En 1, et cadre.