EMPUANTIR

Prononciation : an-pu-an-tir
Nature : v. a.

1Infecter de mauvaise odeur. Cet égout empuantit le quartier.
Avec ces torches de poix dont ils empuantissent la ville , HAMILT. , Gramm. 7
2Fig.
C'étaient bien les plus grandes salopes qui aient empuanti le bercail du Seigneur , J. J. ROUSS. , Conf. II S'empuantir, v. réfl. Devenir puant. Les eaux de cette mare s'empuantissent.
XVe s.
Pour combattre et resister aux entreprises des faux et empuantis heretiques , MONSTRELET , 268
XVIe s.
L'odeur feut aultre que cuidois, J'en feus du tout empuanti , RAB. , Garg. I, 13
En 1, et puant ; génev. empuanter.