EMPRESSER (S')

Prononciation : an-prè-sé
Nature : v. réfl.

1Se hâter. Il s'empresse de parler. Je m'empressai de l'avertir. 2Se presser autour pour témoigner de l'affection, du respect, de la politesse.
Selon qu'il vous menace ou bien qu'il vous caresse, La cour autour de vous ou s'écarte ou s'empresse , RAC. , Brit. IV, 1
Ou même s'empressant aux autels de Baal , RAC. , Athal. I, 1
Un autre s'empressait auprès de la Midleton , HAMILT. , Gram. 6
Du peuple qui l'aimait une troupe en furie S'empressant près de lui... , VOLT. , Alz. V, 6
3Témoigner de la presse, de l'ardeur pour.
En vain à mon secours votre amitié s'empresse , RAC. , Théb. V, 3
S'empresse-t-il assez pour jouir d'une vue Qu'avec tant de transports je croyais attendue ? , RAC. , Iphig. II, 3
Narcisse plus hardi s'empresse pour lui plaire , RAC. , Brit. V, 8 S'empresser à.
Tout l'univers.... S'empresse à l'effacer de votre souvenir , RAC. , Brit. II, 3
Les pontifes du Seigneur et les rois de la terre s'empressent à lui offrir [à St François de Paule] des établissements dignes de lui , MASS. , Panég. St Franç.
Les Anglais surtout, qui firent la guerre dans son diocèse [de Fénelon], s'empressèrent à lui témoigner leur respect , VOLT. , Louis XIV, 33
Plusieurs gens de lettres s'étaient empressés à lui plaire , J. J. ROUSS. , Conf. III
S'empresser de.
Vos généreuses mains s'empressent d'effacer Les larmes que le ciel me condamne à verser , VOLT. , Mahom. I, 2
.... l'honneur Que les grands de l'État s'empressent de vous rendre , LEMERC. , Clovis, V, 9
S'empresser, signifiant témoigner de la presse, de l'ardeur, veut indifféremment à ou de avec l'infinitif suivant ; signifiant se hâter, il veut de. XIIIe s.
Moult i avoit beles gelines : Gonbert de Fresne les paissoit, Qui de pondre les enpressoit , Ren. 10004
XVe s.
Le roy fut si très fort empressé de ses ennemis, qu'il se partit tout abandonné de ses gens , MONSTREL. , t. I, f° 30, dans LACURNE
XVIe s.
Ne fait icy à demander s'il fut bien empressant à l'entour de ceux qu'il sçavoit avoir envers ledit seigneur plus grand et favorable accez, pour luy ayder et tenir main à impetrer son congé , M. DU BELLAY , 405
En 1, et presser.